•                   

Action collective lancée pour facturation trompeuse sur le pont A25


MONTRÉAL, le 9 août 2017 — Un résident de Laval a déposé une action collective contre Concession A25 S.E.C, l’entreprise qui gère le pont à péage Olivier-Charbonneau qui lie Montréal à Laval au niveau de l’autoroute 25, et le Ministère des transports du Québec.

Le pont est le premier au Québec à utiliser un système de péage électronique qui capte le passage de chaque véhicule soit par la prise en photo de la plaque d’immatriculation ou par la captation du signal d’un transpondeur préinstallé. La tarification varie selon l’heure de la journée avec des frais plus élevés à l’heure de pointe.

« L’enjeu est que le prix du péage est affiché 5 km avant le pont, donc la tarification peut changer entre le moment où l’usager constate le prix et le moment où le passage de son véhicule est capté par le système », explique l’avocat Michael Simkin de Légal Logik.

Le représentant de l’action, Marc Daoud, est domicilié à Laval et emprunte régulièrement le pont A25. Lorsqu’il a pris le pont décembre dernier, il a constaté que le prix indiqué clairement sur les panneaux était de 2.24 $. Cependant, quand il a reçu sa facture quelques semaines plus tard, il a été facturé d’un total de 3.20 $.

L’action vise à rembourser la différence du prix pour chaque passage facturé de façon injuste et excessive ainsi que les dommages punitifs à la hauteur de 10 $ plus les intérêts pour chaque passage concerné. Si elle est autorisée, l’action pourrait toucher des dizaines de milliers d’usagers du pont A25.

– 30 –


Pour tout renseignement ou entrevue, veuillez contacter David Kynan, Directeur Marketing chez Légal Logik au 514-447-9796, ou par courriel à l’adresse suivante : dkynan@legallogik.com

Laisser un commentaire